Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Faits DiversHaute LoireMétéo

Vents violents : La vierge Notre-Dame de France, au Puy-en-Velay, s’écrase

Conséquence des vents violents de ces derniers jours, la statue en fer de Notre-Dame de France, située au Puy-en-Velay a été arrachée de son socle dans la nuit de jeudi à vendredi. Un véritable drame pour la cité vellave. 

« Je n’aurai jamais pensé que cela puisse arriver », se désespère le maire UDI du Puy, Michel Chapuis. « On avait sécurisé certaines rues, inspecté des arbres menaçants. Personne au conseil n’imaginait que de la fonte puisse se désolidariser ainsi », continue-t-il. L’édile va pourtant devoir rendre des comptes à l’architecte en chef des Monuments Historiques et au Ministère de la Culture. La statue Notre -Dame de France, qui date de 1860, est en effet inscrite.

Notre Dame dans une maison close

Vers deux heures du matin vendredi, la statue a commencé à craquer. Quelques habitants, voyant l’œuvre pencher, ont averti les autorités, mais il était trop tard. La sculpture de Jean-Marie Bonnassieux s’est arrachée de son socle, et les seize mètres de fonte sont partis s’échouer en bas du rocher Corneille, en percutant violemment le toit d’un petit immeuble. Ironie de l’histoire, ce même immeuble était un vérité une maison close clandestine. La police, se précipitant sur les lieux, a en même temps constaté les dégâts et démantelé un véritable réseau.

Colère divine

Pour plusieurs membres de l’Église catholique et du diocèse, cette catastrophe est probablement un signe de la colère divine. Pour Jeannette Brubronbron, pratiquante, « la statue s’est échouée ici pour que nous découvrions le vice et que nous luttions contre lui ». L’évêque du Puy, Luc Crépy, reste plus mesuré : « C’est un fait absolument incroyable et bien triste. Nous allons prier et mobiliser les fidèles pour qu’ils nous aident à soulever la statue et la remettre sur son socle. » La sculpture dans sa chute n’a pas été brisée, il devrait donc être possible de la remonter sur le rocher. Plus de cinq cents pratiquants bénévoles pourraient être mobilisés dès ce week-end.

 

 

 

 

3 Comments

Leave a Response