Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneFaits Divers

Vents violents : Notre-Dame de France est arrivée place de Jaude

Grâce à des rafales à plus de 158km/h, la célèbre statue du Puy-en-Velay a réussi à faire le trajet de la cité Vellave à Clermont en moins de 50 minutes.

« Je ne pensais pas arriver aussi vite, cette tempête est réellement performante et a prouvé une fois de plus qu’elle était plus fiable que la SNCF », raconte, heureuse, Notre-Dame de France, arrivée Place de Jaude en seulement trois morceaux. La statue est habituée à se décoller facilement comme le rappelle un épisode précédent.  « Bien sûr, j’aurais préféré arriver entière, mais on ne gagne pas à tous les coups. J’espère que l’on va me redresser et recoller les blocs », poursuit l’œuvre monumentale. « C’est l’inconvénient de prendre une rafale en 2ème classe ».

La statue de Vercingétorix en 1ère

Suite à ce voyage en un temps record, la statue de Vercingétorix a manifesté son intérêt pour faire un trajet dans le sens inverse : Clermont-Le Puy, mais il faudra faire vite car le vent faiblit. « Je prendrai un billet en 1ère classe car je veux arriver avec tous mes membres. Je suis fragile à cause des centaines des supporters de l’ASM qui me montent n’importe comment dessus. » Si la statue d’Auguste Bartholdi parvenait à atteindre le Puy sans encombre, nul doute que des passagers humains seraient intéressés. Le début d’une nouvelle ère des transports en Auvergne ?

Leave a Response