Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandCultureLoisirs

Insolite : Elle découvre l’intérêt de l’Electric Palace au Festival du Court-Métrage

Une jeune étudiante de 25 ans a découvert hier soir l’intérêt du chapiteau Electric Palace dressé comme chaque année à Clermont-Ferrand pour le Festival du Court-Métrage.

« C’est dingue, je n’y avais jamais pensé avant », s’étonne encore Arolfa Drudru. Elle est la première participante du Festival à découvrir l’utilité du chapiteau. « En fait, il y a des trucs à l’intérieur qui ont vaguement un rapport avec les courts-métrages. Dans le doute, il faut alors se rendre au bar et prendre quelques verres, puis soudain, tout devient plus clair ».

Lieu de  perdition

Mme Drudru semble trouver un réel plaisir à fréquenter les lieux. « On se fait un peu draguer, il y a des gens bourrés, mais l’ambiance est bon enfant. J’ai fait cinq fois le tour de la tente et je ne boude pas mon plaisir. Mon seul regret est de n’avoir pas parlé cinéma », confie-t-elle, ivre. A n’en pas douter, elle reviendra l’an prochain, comme tant d’autres, mais elle sera la seule à savoir pourquoi.

Leave a Response