Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Sciences

Sciences : La popularité de J-M. Blanquer chez les enseignants retrouvée au fond du lac Pavin

C’est en voulant étudier la composition chimique du mystérieux lac auvergnat que des scientifiques ont découvert l’impensable. La popularité de J-M. Blanquer auprès des enseignants gisait à plus de 92 mètres de fond. 

« C’est exceptionnel. Personne ne soupçonnait qu’une cote de confiance puisse descendre aussi bas, dans  une obscurité totale et noyée dans un grand silence. Nous avions là une véritable image d’Epinal du dialogue social actuel », rapporte Jean Frougneux, le responsable scientifique de l’équipe, qui initialement, ne recherchait pas du tout la cote de confiance de son ministre de tutelle. « A vrai dire, nous voulions déterminer  la quantité de gaz carbonique au fond du Lac Pavin, un des rares lacs méromictiques au monde. C’est en fouillant dans les abysses les plus sombres que nous sommes tombés sur l’inimaginable, c’est un record ! » nous explique encore tout ému le chef de l’expédition.

D’autres découvertes étonnantes et passionnantes

Lors de précédents sondages effectués dans la semaine, les nageurs avaient déjà trouvé dans les profondeurs d’autres éléments étonnants comme une vieille botte en caoutchouc (-12m), un 45 tour des Musclés (-38m), un trombone (-66m) et le QI de Nabilla (-78m). Cependant, jamais les scientifiques n’avaient encore observé une popularité aussi profondément. « Heureusement qu’ils n’ont pas sondé le lac d’Issarlès en Ardèche à 140 mètres parce que là…,  confie un enseignant syndiqué au SNES-FSU.

Un ministre confiant et combatif

Interrogé par notre équipe, le ministre de l’éducation s’est réjoui de l’incroyable découverte. « Je suis un homme de défis, j’ai toujours aimé aller au charbon. J’aspire à abaisser ma popularité en dessous de – 700m pour qu’on la retrouve dans le puit Saint-Louis de la mine de Messeix dans les Combrailles ».

Leave a Response