Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandSociété

Des vegans portent plainte contre la rue de la boucherie (Clermont-Ferrand)

Les associations L214 et la Griffe ont déposé une plainte hier matin contre la mairie auprès du tribunal administratif. Elle concerne le nom alloué à une rue proche du marché Saint Pierre : la « rue de la boucherie », qui ferait offense au bien-être animal. 

En Dordogne, des vegans avaient déposé une plainte l’an dernier contre la rue de la saucisse. Les vegans de Clermont se sont inspirés de cette affaire et, vent debout, se sont attaqués à O. Bianchi et son administration pour qu’ils changent le nom de la rue de la boucherie. « Il s’agit clairement d’un nom démodé et insultant envers les animaux », clame Gibertina Saalad, membre de L214. « Nous sommes en 2019, il faut clairement tourner la page et abandonner ces coutumes sanglantes ! », rajoute-t-elle.

Rue des poivrons

Les deux associations proposent, en marge des procédures engagées, de renommer la rue « rue des poivrons ». Ce nom ne fait pas l’unanimité, aussi bien auprès des alcooliques du marché Saint Pierre, qui trouvent que cela évoque trop l’idée d’une « rue des poivrots », qu’auprès de la municipalité. O. Bianchi, le maire, se défend : « La rue de la boucherie fait partie du patrimoine clermontois, hors de question de la changer. Par ailleurs, l’idée de la boucherie m’évoque personnellement la dissolution du Parti Socialiste, cela m’emplit d’une certaine nostalgie dont je ne veux pas me défaire ».

Le procès devrait débuter en mai 2020. D’ici là, les deux parties auront le temps de préparer leurs arguments, et les restaurants de la rue, de nouvelles spécialités carnées.

 

 

©googlestreetview ©pixabay

Leave a Response