Please assign a menu to the primary menu location under MENU

CultureLoisirsPuy de Dôme

La Bourboule de Geisha, vedette du salon de l’érotisme de La Bourboule

Alors que se tient le salon de l’érotisme à la Bourboule, du 28 septembre au 5 octobre , la mairie profite de l’évènement pour lancer sa marque de Sextoy en vue des futures érections municipales de 2020.

Le salon de l’érotisme bat son plein. L’office de tourisme a enregistré plus 30 000 va-et-vient en deux jours, de quoi réjouir les commerçants et les professionnels du thermalisme. « Je ne me suis jamais autant amusée, leur stand massage volcanique est génial », raconte Jeanninette Brutin, une retraitée agricole de 84 ans, originaire du lieu-dit de Vendeix.

Le sextoy Bourboule de Geisha en rupture de stock

Devant le succès de l’évènement, la mairie a décidé de commercialiser son sextoy : la Bourboule de Geisha, un ustensile dépaysant et rafraichissant. Le maire, François Constantin justifie un tel choix: « Nous cherchions à trouver une solution pour lutter contre les baisses de dotations de l’Etat. La Bourboule de Geisha est un succès considérable. Il est d’ailleurs déjà en rupture de stock ! ».   Plus de 25 000 Bourboules de Geisha ont en effet été vendues en moins de 24h. Avec l’argent récolté, la commune compte embaucher un paysagiste pour tondre le gazon du parc Fenestre.

L’opposition, vent de boule.

L’opposition de droite n’a pas du tout apprécié. « Une fois de plus, on touche le fond’, s’insurge Jean-Jacques Peyraud. L’homme débite encore des injures puis se retire, visiblement las et très essoufflé.

Viborvo masseur et lingerie Chaudefour

Le conseil municipal ne compte pas en rester là et envisage déjà de lancer une nouvelle gamme de produits pour prolonger le plaisir. « On a déjà quelques pistes », précise le maire. « Un Viborvo masseur est à l’étude, nous travaillons sur une lingerie fine et coquine Chaudefour et des comprimés La Tour d’Auvergne, pour soigner les problèmes d’érections. »

2 Comments

Leave a Response