Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneFaits Divers

Incendie de l’usine de saucisses auvergnates Carni Bougnat : une odeur de barbecue embaume la région

Peu après l’incendie de Lubrizol à Rouen, un important incendie a frappé une usine auvergnate de saucisses. D’importantes fumées se sont dégagées dans l’atmosphère, mais les autorités ne semblent pas inquiètes, bien au contraire. 

« Franchement, c’était génial. Il y avait une superbe odeur de barbecue dans tout le secteur. Çà donnait vraiment faim », raconte Josetta Charkute, de La Godivelle. Pourtant, le scénario laissait présager des réactions plus anxiogènes. Vers 10h ce matin, l’usine Carni Bougnat, à Issoire, a pris feu. Ses locaux, principalement les entrepôts de stockage des saucisses, se sont embrasés en quelques minutes. Une épaisse fumée noire a recouvert rapidement toute la ville puis s’est étendue sur toute l’Auvergne, renvoyant une puissante odeur de saucisse grillée.

Envie de passer à table

Immédiatement, les habitants ont été alertés par le grand nuage, mais leur vigilance s’est aussitôt réduite quand ils ont respiré l’agréable odeur de barbecue. « Franchement, cela nous donnait trop envie de passer à table et de prendre un apéro », témoigne Gastontin Bloblo, de Sauxillanges. Des Auvergnats ont même été aperçus en train de sortir de chez eux avec des fourchettes, à la recherche de saucisses géantes. Il a fallu calmer les euphoriques et leur préciser qu’il ne s’agissait que d’un incendie.

Les vegans intoxiqués

La catastrophe a hélas occasionné de nombreuses victimes : les végans et les végétariens ont été grandement incommodés par les odeurs. Certains ont été placés dans des chambres isolées d’hôpitaux. Ils doivent respirer en continu des germes de blé pour ne pas céder à la folie. Les médecins se montrent inquiets. Seul l’incendie d’une usine de lait de soja pourrait maintenant les sauver…

Leave a Response