Société

« C’est qui tous ces cons qui font leurs courses au dernier moment ? », par Gérard, qui fait ses courses au dernier moment

« Franchement, ils nous emmerdent », témoigne à chaud Gérard, coincé dans les embouteillages de Noël. Pour lui, les achats de dernière minute sont une aberration.

« Il faut arrêter les conneries ! Des centaines de crétins font leurs achats un ou deux jours avant les fêtes. Et après on reste coincé des heures pour faire nos propres achats de Noël », lâche Gérard, agacé. Lui et sa femme Aninette ont mis plus d’une heure pour aller dans leur premier magasin, à 100 mètres de leur domicile et soupirent. « La prochaine fois, on ira à pieds. Mais bon là c’est trop tard », râle Aninette.

Magasins vides

Le calvaire ne se termine pas au magasin. Car dans les rayons, de nombreux produits sont manquants. « Tout ça à cause d’imbéciles qui ne savent pas quoi faire de leur journée et s’y prennent à l’arrache. C’est une honte », s’emporte Gérard. A la place du foie gras et du saumon, il prend une terrine de campagne et des sardines. Le pîre arrive pour les cadeaux. « Franchement, Noël c’est difficile, on ne sait pas quoi acheter, donc on hésite longtemps et on achète un ou deux jours avant, mais c’est pas comme tous ces idiots qui attendent le dernier moment pour acheter les cadeaux, les fourbes ! Et après, il y a des embouteillages ! » Finalement, Gérard et Aninette rempartiront avec un savon, un kit d’encens, un vase en plastique et une bouilloire. Comme quoi on peut surmonter le rush de Noël et offrir les plus beaux présents.

 

©Flickr ©pixabay

Laisser une réponse