Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneFaits DiversPuy de Dôme

GALETTE. Il s’étouffe avec une fève locale, une pierre de Volvic de cinq kilos

Cela aurait pu être l’un des premiers drames de ce début d’année 2019. Un jeune habitant de Chanat La Mouteyre (Puy de Dôme) a avalé une fève indigeste dans une galette des rois locale. Celle-ci était, comme le veut la tradition dans le territoire, une pierre de Volvic de cinq kilos.

« Ils sont très forts, je n’ai rien vu venir. La galette semblait ordinaire. Je pensais croquer dans un santon ou une sainte vierge en plastique. Au lieu de cela, j’ai avalé ce bloc. Je ne me suis pas méfié », témoigne Louis-Jean Secrétin, encore sous le choc. « Il faut dire aux gens de vraiment faire attention. On dévore la frangipane tellement c’est bon, et on oublie qu’il y a une fève. »

La fève réutilisée pour les fondations de la maison

Heureusement pour Louis-Jean, plus de peur que de mal. Le malheureux est parvenu à recracher le bloc de Volvic, au prix d’une bouche ouverte en forme de brique pendant deux jours et de quelques rougeurs. L’homme a ensuite su quoi faire de la fève. « On a décidé avec ma femme de s’en servir pour consolider la maison. On rachètera peut-être d’autres galettes pour une extension du garage. »

Le pâtissier non poursuivi 

L’artisan responsable de cette fève n’a pas été poursuivi. Les autorités ont reconnu qu’il s’agissait d’une tradition locale toute à fait légale et à respecter. Le concepteur de la galette a même répondu à nos journalistes : « C’est un produit qui se vend bien. On a même commencé à démonter la cathédrale de Clermont pour répondre aux besoins de la clientèle… »

 

Leave a Response