AllierPolitique

Choqué par le film « La Soupe aux choux », Macron appelle à une prise en charge des Bourbonnais

D’après son entourage, le président Emmanuel Macron a été littéralement impressionné par le film La Soupe aux choux, qu’il voyait pour la première fois. Il a avoué être « sidéré » par autant de misère et demande aux autorités de prendre en charge psychologiquement les habitants.

« Ce film m’a dépeint une misère sociale à laquelle j’étais loin de croire… Jamais plus je ne pourrais laisser un territoire dans un tel délabrement », a expliqué le président en sortant de l’Élysée, d’où il regardait le film. Immédiatement, l’homme d’État a proposé un plan d’urgence visant à interner les Bourbonnais dans des hôpitaux pour les prendre en charge psychologiquement. « Ne me critiquez pas d’avance pour dire qu’il n’y a plus de lit et plus de personnel dans les CHU. De toute façon, il n’y a pas d’hôpital dans l’Allier », a rajouté Emmanuel Macron.

Un département sinistré

Le président a notamment été marqué par le caractère primitif des locaux, « condamnés à s’amuser en réalisant des concours de pets ». Il a également été choqué de constater que le seul contact avec l’extérieur des Bourbonnais était cantonné à un extraterrestre. « Il faut moderniser ce département », a-t-il lancé, poing sur la table. Le département, sinistré aux yeux d’Emmanuel Macron, sera remis en état. Pour la première fois, l’eau et l’électricité devraient être apportés sur le territoire et certains proches du président parlent même du téléphone.

Le visionnage de ce film sonne donc comme une bonne nouvelle. Reste désormais à savoir si les Bourbonnais sont bien tels que le film les décrit…

 

Laisser une réponse