Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneEconomiePuy de Dôme

A Giat et Messeix (Combrailles), le prix du m² dépasse la barre symbolique des 1€

Conséquence de l’envolée des prix de l’immobilier, le m² a dépassé la barre des 1€ dans la commune de Giat et Messeix dans les Combrailles. Une nouvelle qui assombrit les perspectives d’un repeuplement rural. 

« On ne peut pas vendre plus bas, il faut au moins que cela paie les feuilles du contrat et l’encre », explique, désabusée, Germaine Dindrounette, propriétaire à Messeix. Face à la montée des cours, elle accepte pour la première fois de vendre sa maison pour 530€ contre 20€ précédemment. « Dans tous les cas, personne ne veut vivre ici, alors perdu pour perdu… »

Hors de prix

Les maisons ne risquent pas d’être ré-habitées de si tôt. Les bâtisses, souvent isolées ou au cœur de zones sinistrées n’attirent personne. « Qui voudrait vivre à côté du musée de la mine de Messeix ou de la motte de terre de Giat, franchement ? », s’interroge Mickaël Gratthon, l’un des rares habitants des Combrailles à être resté sur place. « Même gratuit, je n’en voudrais pas », enchaîne-t-elle, avant d’atténuer un peu ses propos : « Heureusement, il y a des touristes égarés qui repeuplent un temps le territoire en été. »

Entre défi et espoir

Certains propriétaires tentent de justifier la hausse des prix par le nouvel attrait que représenteraient les Combrailles : une terre vierge et inhospitalière annonçant un nouveau défi pour les néo-ruraux.Pas sûr que la mayonnaise prenne quand on sait que ceux qui ont tenté l’aventure ont parfois eu leur maison incendiée…

Leave a Response