Please assign a menu to the primary menu location under MENU

PolitiquePuy de Dôme

Déforestation : Jair Bolsonaro envisage de découper la forêt du Livradois-Forez

C’est le projet fou du président controversé Jair Bolsonaro. L’homme fort du Brésil compte délocaliser ses entreprises de déforestation dans le Livradois Forez afin d’en arracher tous les arbres. 

« L’Amazonie ne suffira pas », a déclaré dans un tweet le président brésilien. Ainsi, il a annoncé qu’il comptait délocaliser cinq entreprises spécialisées dans l’abattage d’arbres dans le parc régional du Livradois-Forez, bordant une grande partie est du Puy-de-Dôme. Les autorités du parc ont massivement protesté mais ces délocalisations sont malheureusement légales et pourraient anéantir des années de préservation en quelques semaines.

Meubles en kit et soja OGM

A moyen terme, la destruction de la forêt du Livradois Forez devrait permettre au Brésil de vendre à la France des meubles bas de gamme et des planches longues pour l’habitat. Un matériel dont les Français sont friands. Les terrains rasés seraient reconvertis en des champs de soja OGM et possiblement en élevage intensif de bétail. « Nous avons signé tous les contrats, les propriétaires fonciers du parc sont tous ok. On les a bien payés et ils n’ont rien eu à redire », a précisé le président.

Vives protestations

Cependant, les locaux et les autorités du parc chargées de la préservation ne comptent pas en rester là. « On a fait appel au président Emmanuel Macron. On espère qu’il défendra notre cause ! ». La nouvelle ministre de la transition écologique, Élisabeth Borne a d’ailleurs réagi : « On va essayer de négocier un bon prix pour les planches. C’est sur la bonne voie », a-t-elle signalé. Le parc du Livradois-Forez a donc encore toutes ses chances d’être sauvé… 

Leave a Response