Please assign a menu to the primary menu location under MENU

CantalFaits Divers

Un bucheron corrézien s’emballe et coupe tous les arbres de Bort-les-Orgues jusqu’à Champs-sur-Tarentaine-Marchal (Cantal)

Un bucheron corrézien incontrôlable est parti de Bort-les-Orgues en Corrèze et a détruit tous les arbres sur son passage jusqu’à Champs-sur-Tarentaine-Marchal (Cantal). Un véritable massacre qui a ému les autorités et réinterrogé la population sur la sauvagerie des Corréziens.

« Il y en avait un, puis deux, puis j’en ai vu plein. Ça ne pouvait pas durer. J’ai tout coupé. Je n’en pouvais plus de voir des arbres », témoigne Brutor Couptou, le bûcheron, entouré d’une dizaine de policiers. L’homme ne semble avoir aucun regret. D’après l’inspecteur Jacob, spécialiste des attentats contre les arbres, « l’individu a agi sciemment. Il a débité tous les arbres en petits morceaux. On l’a arrêté à temps, il comptait anéantir tous les hêtres de la chaîne des puys… »

Duel épique

Le maire de Champs-sur-Tarentaine-Marchal, Daniel Chevaleyre, a risqué sa vie pour stopper le bucheron fou, avec l’aide des policiers. « Je l’ai attiré avec un panier de noix. Quand il s’en est approché et qu’il a commencé à en dévorer une dizaine, les forces de l’ordre l’ont neutralisé », détaille-t-il, encore bouleversé par l’évènement. Il faut dire que l’assaillant de la forêt avait tout pour faire peur. « Il a abattu environ 8000 arbres en une heure et avec une simple hache, c’est un malade », lâche l’inspecteur Jacob.

Les Corréziens indignés

« On va encore passer pour des sauvages », s’indigne Florent Traqueteur, agriculteur vivant à proximité de Bort-les-Orgues. « Il faut arrêter avec ces faits divers. D’habitude, c’est le conseil départemental qui coupe les arbres en Corrèze pour installer la fibre. » Les Corréziens ont tenu à s’excuser et ont vivement critiqué ce bucheron « des temps nouveaux ». « Il était beaucoup trop influencé par la politique des élus », explique Gastounette Fouinfoi, l’une des porte-paroles. Les habitants  ont annoncé par un communiqué collectif que des châtaigniers et des noyers seraient replantés à la place des arbres abattus.

 

 

 

 

©maxpixel ©wikipedia

Leave a Response