Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AllierAuvergneCultureInternational

Le vizir Iznogoud retrouvé au PAL

Iznogoud avait disparu des radars depuis plusieurs siècles, vraisemblablement épuisé de ses échecs pour devenir calife à la place du calife. L’homme a été retrouvé au Pal, le grand parc d’attraction de l’Allier, à Saint-Pourçain-sur-Besbre. Le lieu et le nom du parc semblent lui offrir une seconde jeunesse.

Le vizir se confie sur son passé : « J’étais las de la vie. Toutes mes tentatives pour devenir calife échouaient. Je condamnais au pal mon entourage pour passer le temps et atténuer ma colère. Mais au fond je ne savais pas de quoi il s’agissait. Au comble de l’ennui, je me suis donc rendu au pal histoire d’assister à quelques spectacles … J’ai beaucoup marché, tous les panneaux indiquaient un lieu lointain. Et finalement, quelle ne fut pas ma surprise ! Le Pal, c’est une sentence assez agréable. J’ai testé plein d’attractions : le Yukon Quad, le bateau pirate, mais ma préférée reste l’escadrille du désert ». Iznogoud regrette simplement que les attractions ne soient pas mortelles. « Toute cette technologie uniquement pour s’amuser, quel gâchis… »

Le vizir heureux en France

« J’ai conscience de plutôt bien m’en sortir » explique avec un demi-sourire Iznogoud.  « J’ai retrouvé goût à la vie. Je vis dans un département hostile, il fait froid l’hiver,  les enfants pleurent quand les parents les tirent pour sortir du parc… De plus, je me retrouve dans le pays classé 33ème pour la liberté de la presse, c’est formidable, même si dans notre califat, on faisait mieux. » Iznogoud exprime aussi d’autres regrets : « Mon fidèle Dilat Laraht me manque aussi un peu. » concède-t-il.

L’Allier comme une terre refuge

« Je compte rester dans l’Allier encore quelques années » précise le vizir. Le relatif isolement de l’Allier et l’absence de grands carrefours devraient favoriser un temps la tranquillité d’Iznogoud, recherché désespéramment par son calife . « Le temps que le calife Haroun El Poussah me retrouve à Saint-Pourçain-Sur-Besbre, je serai loin! » rit-il. Avant d’ajouter : « Au fond, je pourrais peut-être l’inviter au roaller-coaster du Yukon Quad, un accident est si vite arrivé… »

 

 

©wikipedia

Leave a Response