Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneFaits DiversSciences

Cantal : il allume la lampe de poche de son portable et provoque une éclipse surnaturelle

Dans la nuit de dimanche à lundi, un promeneur égaré d’Aurillac a décidé d’allumer l’option lampe de poche de son téléphone portable dans les bois obscurs. Aussitôt, il s’est mis à faire jour en pleine nuit, provoquant la panique de la faune locale et l’incompréhension des scientifiques.

« Je voulais rallier Le Plomb du Cantal à Aurillac en trente minutes, je me suis trompé », explique Hervé, promeneur du dimanche après sa bévue. « Je n’aurais jamais pensé provoquer un tel incident », avoue t-il confus face à un parterre de journalistes. À cause de son erreur, le Cantal et les départements limitrophes ont connu pendant plusieurs minutes le jour total à deux heures du matin. Le jeune marcheur aurait sous-estimé la puissance de la lampe de son téléphone portable.

Des chevreuils dépassent les 80km/h

Immédiatement, une lumière aveuglante submerge le département. Les premières réactions sont celles des animaux. Les oiseaux ont chanté, des sangliers affolés ont ravagé les sentiers et des grillages. Des marées de chevreuils ont dévalé les pentes et certains radars ont flashé les cervidés au-delà de la vitesse réglementée à 80km/h. Aussitôt le président du conseil départemental Vincent Descoeur a écrit un courrier à Emmanuel Macron lui demandant une dérogation pour son territoire et un retour aux 90km/h.

Un phénomène visible depuis la Station Spatiale Internationale

Pendant environ 20 minutes, un point blanc incroyablement brillant est apparu à la surface de la Terre. Certains experts de la NASA estiment que la luminosité pouvait même être perceptible depuis Vénus. Le degré d’intensité lumineuse était en vérité probablement supérieur à celui du soleil. Fort heureusement, le promeneur a retrouvé une route goudronnée et a pu faire du stop, interrompant ainsi sa lampe de téléphone portable.

Les nombreuses réactions des riverains et de la communauté scientifique pourraient amener le fabriquant de l’appareil, qui souhaite rester anonyme, à revoir son modèle…

 

 

Leave a Response