Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneCulturePuy de Dôme

Un monument historique de plus pour la commune de Chamalières

Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour l’agglomération clermontoise. Suite à l’inscription de la chaîne des Puys et de la faille de Limagne au Patrimoine mondial de l’UNESCO, Chamalières découvre avec un grand enthousiasme que sa demande d’inscription aux Monuments Historiques de Valéry Giscard d’Estaing a été approuvée par le ministère de la Culture français.

C’est ainsi que l’ancien chef d’Etat se voit classé (la plus haute protection possible)  par la Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture. L’intérêt historique que représente M. Giscard d’Estaing étant indéniable, il s’agissait d’une évidence et d’une question de temps pour son fils, Louis, l’actuel maire de Chamalières.

« A présent, chaque fois que mon père se déplacera quelque part, la protection des monuments s’appliquera à son entourage, nous explique M. Louis Giscard d’Estaing. C’est à dire que tout devra ressembler autour de lui à son état d’origine. Quant à son entretien, ses soins courants, son bien-être, ils seront assurés par un architecte en chef des Monuments Historiques. Rendez-vous compte, mon père étant né en 1926, il est presque un pilier vivant de notre Histoire ! »

Giscard au centre des visites

En contrepartie, M. Valéry Giscard d’Estaing devra accepter des visites guidées (en fonction de son état de santé, bien entendu), répondre aux questions des amateurs d’histoire à qui il expliquera tout son vécu et son parcours politique (le plus plébiscité). À ce propos, les interrogations les plus courantes sont sur ses fonctions présidentielles, son duel face à François Mitterrand qui « n’avait pas le monopole du cœur » ou bien le fameux aérotrain qui se fera évincer par l’arrivée du TGV.

Leave a Response