Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneHaute-Loire

Le Puy-en-Velay : À un mois de la fin des travaux, le chantier du contournement est définitivement abandonné

Des rats taupiers enterrent le projet

L’annonce  a fait l’effet du bombe dans la capitale altiligérienne. Ce samedi matin, jour de marché, l’abandon du projet de contournement du Puy-en-Velay est dans toutes les conversations. « Je ne comprend pas  » nous confie Jean-Philippe Romeuf, un passant venu faire ses courses. « Le contournement devait pourtant ouvrir en début d’été ». Contactée par les journalistes de La Mentable, Madame Françoise Noars, la directrice régionale de la Dreal Auvergne-Rhône-Alpes,  est catégorique :  » Nous avons déjà cinq ans de retard et plus de 100 millions d’euros de surcoût par rapport au projet initial. Compte tenu des derniers rebondissements, nous risquons de rentrer dans le Guiness Book ou de déclencher l’Apocalypse si nous nous entêtons à poursuivre ce chantier maudit ».

En effet, trois jours auparavant, une visite d’inspection dans le secteur d’Ours-Mons a révélé la présence d’une importante colonie de rats taupiers. Visiblement désespéré, Michel Chapuis, le maire du Puy-en-Velay, nous raconte la suite :  » Avec les chaleurs de ces derniers jours, des milliers de rats taupiers ont creusé des galeries sous la 2×2 voies et certains se sont même attaqués à la structure en métal du pont de Tauhlac qui ressemble désormais à une tranche géante de gruyère premier prix. Le montant des dégâts est énorme. Il nous faudrait au moins dix ans pour remettre en état les infrastructures ».

Reconversion et réhabilitation du site pour les J.O d’hiver LE PUY 2026 ?

L’abandon du projet a déclenché la colère de plusieurs riverains. Pendant sa visite du marché, Monsieur Laurent Wauquiez, le président de la région AURA a été violemment interpellé par Lucienne Vigouroux, une retraitée de 92 ans qui habite à Mons dans une petite maison située à quelques mètres du chantier désormais silencieux.  » C’est une honte Monsieur Wauquiez d’avoir signé l’arrêt des travaux ! » Avant de poursuivre : « Vous oubliez vos électeurs ! Cela fait dix ans que je m’occupe en regardant l’avancée des travaux et que je hurle sur les ouvriers qui mettent de la poussière sur mes géraniums. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant ? ».

Le président de région s’est voulu rassurant : »Après le succès du Tour de France, j’envisage de proposer la candidature du Puy-en-Velay pour l’édition 2026 des Jeux Olympiques d’hiver. La région est prête à  financer ce formidable projet de valorisation et de développement de notre territoire. Dans cette perspective, les infrastructures inachevées du contournement pourrait être réhabilitées en pistes de biathlon, luge ou encore bobsleigh pour la  plus grande joie de Lucette ».

Une affaire à suivre.

Leave a Response