Clermont-Ferrand

Vercingétorix, ancien esclavagiste, verra sa statue déboulonnée

La statue du célèbre chef Arverne Vercingétorix sera déboulonnée en juillet prochain. La cause ? Le passé sombre du Gaulois qui aurait mis en esclavage des villageois Vellaves, ancienne tribu du Velay.

« Même si la décision n’a pas été facile à porter, nous devons nous rendre à l’évidence : Vercingétorix porte en lui les stigmates d’une période esclavagiste qui n’a plus lieu d’être », a solennellement annoncé le maire de Clermont-Ferrand sur FR3 Auvergne. Lui et ses administrés ont donc annoncé l’arrachage de la statue pour le 14 juillet. Immédiatement, les réactions ont fusé. Une grande majorité de locaux ont crié au scandale.

Une statue de remplacement qui fait polémique

Face aux nombreuses critiques, le mairie a tenu a rassuré et a annoncé qu’elle proposerait à la place de la réalisation de Bartholdi une statue moderne plus en adéquation avec notre époque. Ainsi, le socle en pierre devrait bientôt accueillir une représentation de Théo, deux ans et demi, en train de jouer avec de la pâte à modeler avec derrière lui un paysage volcanique. « Cela n’a pas été facile de choisir. Au départ, nous avions même reçu une demande de Manuel Valls qui souhaitait être représenté place de Jaude, mais on a préféré rester plus classique », a raconté Olivier Bianchi.

4 commentaires

  1. Je pense que c’est très sérieux et qu’il est normal que la morale et la justice prenne le pas sur des pratiques qu’il faut absolument oublier sinon certains que je ne nommerai pas pourraient profiter de la situation actuelle pour les remettre au gout du jour. De plus si on veux empaler les esclaves Velaves qui voudraient se rebeller il y a des constructions sur les pains de sucre et ça peut gratter fort !!!!!

Laisser une réponse