Please assign a menu to the primary menu location under MENU

CulturePuy de Dôme

Brassac-les-Mines lance son site de rencontre pour la Saint-Valentin

C’est décidé, c’est à Brassac que vous rencontrerez l’amour aujourd’hui, si votre cœur ne bat pas encore la chamade. La commune a lancé dès hier soir une nouvelle application de rencontre proche de Tinder et dont le but est de faire rencontrer les habitants de Brassac.

« On ne cache pas que la population diminue, il y a une certaine morosité. La Saint-Valentin et cette application tombent donc à pic », raconte l’édile, Yves-Serge Croze, à l’origine du projet avec quelques membres du conseil municipal. Une communication bien rodée a permis jeudi vers 17h d’annoncer à tous le lancement de l’appli Brassac My Tralalala, suscitant un véritable emballement. Il s’agit d’un appli éphémère, d’une durée de vie de moins de 48h, et dont le but est de « matcher » le plus vite possible. En quelques heures, des centaines de locaux de Brassac et des environs ont rejoint la plate-forme et ont présenté des profils atypiques, espérant trouver l’élu(e) de leur cœur.

Aller au charbon

Cependant, ce matin, nombreux sont ceux qui s’interrogent. La majorité des profils laisse perplexe. Beaucoup de visages sont recouverts de houille, certains n’arborent pas leur vraie personne et laissent en image un simple bloc de charbon. Spécifié locale ou moquerie des concernés ? Dédé, dont le surnom est « Bloc-ardent », ne propose que des morceaux de charbon en profil et assume son choix  : « On est tous comme ça ici. Pourquoi s’étonner ? C’est vraiment un moyen de s’identifier, de développer notre personnalité, notre charisme. J’ai déjà eu le béguin pour plusieurs damoiselles de la commune et j’en ai séduit deux, Anthracite et Galeriedu63. » Comme lui, vraisemblablement, il n’est donc pas question de rire mais bien de trouver l’âme sœur. Bonne chance à eux. L’appli se clôtura ce soir à minuit !

Leave a Response