Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneFaits Divers

Le cartel du Saint-Nectaire démantelé après avoir corrompu toute l’Auvergne

Enfin les autorités ont réussi à démanteler les membres du cartel du Saint-Nectaire qui sévissait sur la région depuis plus de cent ans. Retour sur cet évènement majeur.

On aperçoit Al Croutonne escorté par des policiers jusqu’au poste. Il a le visage émacié, las. Après plus de dix ans de cavale, sa course s’arrête enfin. Lui et une quinzaine de mafieux appartenant au cartel du Saint-Nectaire ont été arrêtés hier à Saint-Alyre-ès-Montagne dans une cave, pendant qu’ils étaient en train d’étaler du Saint-Nectaire illégalement sur de la paille de seigle. « Ce cartel ne reculait devant rien. Tout le monde en Auvergne a été impacté. C’est incroyable », explique le commissaire chargé de l’affaire, James Palfraumaje.

Corruption lactée

De nombreux habitants ont subi les influences du cartel. C’est par exemple le cas de Ginounette Fouigluton, habitante de Dauzat-sur-Vodable. « Plusieurs fois, ils ont frappé à ma porte et m’ont proposé un excellent Saint-Nectaire à 15€ l’unité. Une affaire disaient-ils ! Et il était très bon. Je n’ai rien vu venir », raconte la vieille dame, encore sous l’émotion. En effet, pour vendre leur Saint-Nectaire, les mafieux faisaient tout pour que celui-ci soit bon, osant même utiliser d’anciennes techniques d’affinages aujourd’hui interdites. Mais cette activité n’était que la partie immergée de l’iceberg.

Une influence sur toute l’économie locale

Le cartel aurait également réussi à « acheter » plusieurs élus en les menaçant de ne plus leur livrer de Saint-Nectaire et de dévoiler à la presse des scandales. Des rumeurs circulent sur le cas d’Olivier Bianchi, le maire de Clermont, dont la mafia voulait éventer son adhésion au parti socialiste, adhésion à laquelle personne ne croyait.  Surtout, la mafia influençait toute la vie économique. Elle injectait ou retirait des fonds de grands groupes qu’elle mettait sous pression, notamment les actifs de la Silicon Velay, au Puy-en-Velay. Le cartel pariait aussi sur les matchs de l’ASM et d’Aurillac en rugby et influait les scores en donnant ou refusant de donner du Saint-Nectaire aux joueurs…

Le cartel désormais arrêté, espérons que la vie reprenne son cours. D’autres clans menacent encore la paix sociale, comme ceux du Cantal AOP ou de la Fourme d’Ambert…

Leave a Response