Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandCulture

Hommage au Mur de Berlin : O. Bianchi fait réaliser une reconstitution place de Jaude

Pour l’un des derniers dirigeants socialistes de la planète, l’occasion était trop belle. Le maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a rendu hommage à la chute du mur de Berlin en faisant construire une reconstitution gigantesque Place de Jaude.

« Clermont-Ferrand est une future capitale culturelle. Elle doit s’inspirer de l’histoire, la réinventer, la porter à la conscience de nos citoyens », a lancé l’édile, devant une foule nombreuse. O.Bianchi semble particulièrement fier de son initiative : un immense mur de béton coupe désormais la place de Jaude en deux. Il a fait placer d’un côté des enceintes diffusant en boucle des chants soviétiques. « J’ai voulu réellement reconstituer une ambiance », se justifie-t-il. Le maire a ouvert la porte aux nombreux artistes de street art qui peuvent s’adonner à cœur joie de l’autre côté du mur.

« Le béton conduira à la victoire »

Cependant, tout le monde ne semble pas enthousiasmé par cette idée. Selon ses opposants, dont J-P. Brenas, le maire serait en réalité en train de réaliser une propagande communiste, avec le soutien de Cyril Cineux, l’adjoint aux transports et le député André Chassaigne. Des propos d’O. Bianchi laissent songeur. Ce dernier aurait déclaré à la maison du Peuple : « le béton conduira à la victoire », avant ensuite de commander un Bortsch et de descendre un verre de vodka.

Ce mur est-il donc un hommage à l’URSS, une action culturelle ou le début de la campagne des municipales d’O. Bianchi ? Probablement un peu des trois…

Leave a Response