Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AllierFaits Divers

Tempête Amélie : En cinq minutes, le vent rase la forêt de Tronçais et anéantit Montluçon

Les rafales de vents de la tempête Amélie, estimées à 90km/h ont en réalité soufflé à 300km/h au nord de l’Allier, réduisant à néant en seulement 5min toute la forêt de Tronçais. Une véritable catastrophe écologique.

Il ne reste absolument plus rien. En quelques minutes, toute la forêt a disparu. Des arbres séculaires ont été arrachés par le vent et emportés pour certains à des dizaines de kilomètres. C’est du jamais vu pour Florina Racine, employée à l’ONF : « Dans toute ma carrière, je n’ai jamais assisté à des rafales pareilles. C’était horrible. Les chênes n’ont absolument pas pu résister et ont été facilement arrachés… Comment va-t-on maintenant faire des tonneaux pour stocker les spiritueux ? ».

Montluçon rasée

Le désastre de la forêt de Tronçais n’est cependant que l’arbre qui cache la forêt. En effet, les chênes gigantesques, emportés par les tourbillons, se sont abattus sèchement sur la ville de Montluçon, réduisant la ville en poussières. « Pour une fois que l’on parle de nous », tente de rester optimiste le maire, Frédéric Laporte. Pourtant, tout est absolument à reconstruire. Quelques badauds ont récupéré des troncs afin d’en faire des tonneaux. « La récup’ s’organise, ça fait aussi partie de la vie à Montluçon », explique Célia Myzere, résidente dans la cité bourbonnaise depuis quinze ans. Avec un peu de chance et quelques tôles, la ville devrait être remise dans son état originel dans les prochains jours…

Leave a Response