Please assign a menu to the primary menu location under MENU

SciencesSociété

Désintox : fumer des pétards ne soulage pas la maladie

C’est enfin la fin de l’épisode entre les partisans des pétards et leurs opposants. Une étude du ministère de la santé a prouvé que fumer des pétards, plus particulièrement des Bisons 4, était plus que nocif pour la santé.

« Il faut arrêter avec cette hypocrisie. Fumer un gros pétard n’a jamais fait du bien », s’insurge Alphonsetta Lachyeuz, de l’association Je décide pour les autres. Selon elle, l’interdiction définitive du pétard à des fins thérapeutiques serait une bonne chose : « Depuis le début, on dit que c’est mauvais. Maintenant qu’on l’a constaté, il faut y mettre fin. Fumer un truc pareil vous explose à la gueule en moins de 5 secondes. Les usagers ont ensuite la tête toute brûlée, et ils recommencent… C’est insupportable ! »

Les fumeurs peu convaincus

« Franchement, j’aimerais lire le rapport du ministère », répond José Salpèthre. L’homme ne semble pas du tout convaincu du caractère nocif de ces petits bâtons quotidiens. « Franchement, les gens s’emballent une nouvelle fois pour rien. Ce n’est pas parce qu’il me manque la moitié du visage qu’il faut en faire tout un foin. La vérité, c’est qu’il faut fumer avec MO-DE-RA-TION ». Il s’agit peut-être là de la clef du problème. On pense notamment à l’affaire « du trou d’Arras », où un habitant de cette ville avait décidé de fumer deux bâtons de dynamite à la fois. Il avait ensuite été retrouvé mort, au fond d’un cratère de six mètres. Le fait divers avait mouché les intentions de certains, mais la plupart des usagers devraient rester fidèles à leur petit pétard bison 1…

Leave a Response