Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandFaits Divers

Clermont-Ferrand : La police a lâché un cèpe de 18 tonnes sur les Gilets Jaunes

Conséquences de l’humidité de ces derniers jours, un cèpe de dix-huit tonnes a été retrouvé à Allanche (Cantal). La police a récupéré le précieux bien et s’en est servie pour contrer l’acte XLIX des Gilets Jaunes à Clermont-Ferrand hier.

Place de Jaude, 15h30. L’hélicoptère de la police de Clermont lâche soudain un énorme objet dans le ciel : un champignon gigantesque s’écrase alors sur la foule et disperse aussitôt les 500 Gilets Jaunes qui manifestaient. L’effet est réussi : une cinquante de participants sont pris dans le chapeau du cèpe et sont ensuite capturés par les forces de l’ordre. Le pied propulse un groupe de protestants contre les murs de l’opéra. Pour le chef de brigade Gaston Bourrito, c’est une réussite : « Détruire une manif’, c’est un peu comme dans Super Mario, on utilise un gros champignon et on montre qui est le patron ».

Les Gilets Jaunes écœurés

« C’est encore un abus des autorités ! Et personne ne réagit ! », s’emporte Noach Eguevara, une Gilet Jaune de la première heure. Il faut dire que la police avait bien préparé son coup. Aucun loi n’interdit en effet de détruire une manifestation et d’intenter à la vie d’une personne avec un champignon de dix-huit tonnes. « Pour l’Acte L, on va se venger et en mettre plein la vue », a annoncé Trohain Rebayl, l’organisateur du rassemblement place de Jaude. En effet, les participants auraient prévu de contre-attaquer pour la semaine prochaine. L’idée : contrer la police avec une amanite tue-mouches de 27 tonnes. La guerre est lancée.

Leave a Response