Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Sport

L’équipe de France de volley remporte par erreur la Coupe du monde de volets

C’est une surprise : l’équipe de France de volley-ball est parvenue à remporter la Coupe du monde de volets, une compétition à laquelle elle ne figurait pas et qu’elle a gagnée suite à une incompréhension.

« On s’est vraiment battus jusqu’au bout. On a formé une équipe unie et on a réussi, c’est incroyable », se félicite l’entraineur, Laurent Tillie. Les joueurs sont restés solides sur les fondamentaux : la pose, le ponçage, le montage… Seul hic, ce n’était pas ce qui était attendu : leurs supporters espéraient une victoire en Coupe de monde de volley-ball, jusqu’à la désillusion d’hier contre la Serbie. Qu’à cela ne tienne, les joueurs se sont contentés d’autre chose, à l’instar de Jonas Aguenier, central de l’équipe : « Peu importe, cette victoire, on ne l’a pas volet », plaisante-t-il.

Un équipe de battants

Les joueurs étaient mentalement prêts. Ils se sont repartis audacieusement les tâches et ont su réaliser des poses de volets multiples, survolant la concurrence. Dommage qu’un tel entrain n’ait pas été déployé dans la compétition où on espérait les voir gagner.  « On trouvait cela bizarre au début, mais bon, c’est trop tard pour faire marche arrière », commente l’attaquant Stéphen Boyer.  Mais compte tenu de la performance, il semble désormais possible de les pardonner.

Une victoire « sur le gond »

La finale a été jusqu’au bout du suspense. En rivalité avec l’équipe de volets des menuisiers de Craponne sur Arzon (Haute-Loire), les joueurs de l’équipe de France n’ont réussi à arracher la victoire que sur le gond, posant un battant à l’ultime seconde sur l’objet en fer du même nom.
Prochaine étape ? « Je ne sais pas. On va faire un stage de deux semaines en orthographe puis on reviendra en compétition », commente l’entraineur.

Leave a Response