Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AllierFaits Divers

Ouverture de la chasse dans l’Allier : seulement 147 morts pour la première journée

L’ouverture de la chasse dans l’Allier était attendue, débutant une semaine après celles des autres départements d’Auvergne. Impatients, les chasseurs bourbonnais se sont vite rattrapés et ont fait parler la poudre, même s’ils n’ont hélas ramené aucun gibier.

« Au début, j’ai cru que c’était un chevreuil, mais c’était simplement un môme habillé en marron », raconte René Tuorney, chasseur depuis vingt ans. L’homme a de quoi être abattu, sa première prise est en effet décevante. Il est vrai qu’à côté du stade municipal de Saint-Pourçain-Sur-Sioule, le gibier se fait plutôt rare. Pour Edmontin Brutoss, la première journée de la chasse a également été frustrante : « J’ai abattu trois collègues et blessé un cheval que j’ai pris pour un faisan, je ferai mieux la prochaine fois. »

Un bilan en dessous de la normale

Pour la seule journée de dimanche, seuls 147 personnes sont mortes, tuées par des tirs accidentels. C’est beaucoup moins que les autres années et cela inquiète Gérard Trutru, président de l’association Bon chasseur : « Le nombre de randonneurs ou de cyclistes tués est généralement un indicateur. On compte un gibier tué pour 200 homicides involontaires, mais là on passe sous le cap des 200 donc je suis plutôt inquiet », confie-t-il, embarrassé.

Un stage reconnaissance au bar PMU

Afin de redresser la barre et espérer de meilleurs résultats dans les jours à venir, Gérard Trutru a proposé une formation à tous les chasseurs du département. Ces derniers se réuniront dans un bar PMU et autour de quelques verres, suivront un cours de reconnaissance des espèces à chasser. Le premier cours, samedi 22 septembre, portera sur les différences entre un jogger et un sanglier. Souhaitons qu’il porte ses fruits…

 

Leave a Response