Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Société

Anticipation : An 3748. Les profs auront des classes de 70 élèves, une semaine de vacances, gagneront 5€ / mois mais seront toujours des « privilégiés »

Plusieurs spécialistes de l’évolution du monde enseignant ont réalisé une anticipation de la société moderne en France, pointant plus particulièrement le statut des professeurs. Stupeur, ces derniers en prennent toujours plein la tête.

L’auteur de l’anticipation, Jean-Mi Bancroute, nous raconte « Le niveau aura chuté, au même titre que les moyens donnés au professeur. Ceux-ci disposeront d’un tableau noir, d’une craie et feront cours de 8h à 18h. De la maternelle à la terminale, il n’y aura qu’un seul enseignant par classe. Si cela est logique dans le primaire, cela paraitra plus surprenant dans le secondaire, mais les enseignants seront formés à toutes les matières et devront délivrer des messages de propagande du gouvernement en place. »

Grève et salaire, lointains souvenirs

En prenant en compte le gel des salaires fréquent depuis les années 1980 et l’ignorance des revendications des profs sur ces dernières années, les auteurs de l’anticipation estiment que les profs n’auront plus le droit de faire grève en 3478. Ils devront en revanche faire cinq ans d’étude et passer un concours complexe qui ne permettra pas d’être titularisé mais simplement de se présenter à un entretien où le directeur aura entièrement la main. Au final, le prof décrochera un salaire de départ de 5 € / mois alors que le SMIC sera fixé à 2000€. Le métier sera plus que jamais « de vocation ». Il en faudra d’ailleurs beaucoup car l’âge de la retraite sera reporté à 85 ans.

Des feignasses

Hélas, les profs continueront de pâtir de leur mauvaise image de privilégiés. En plus des agressions fréquentes d’élèves et de parents d’enfants surdoués, ils devront faire face à la vindicte populaire. « Ce sont tous des feignasses ! Ils ont encore une semaine de vacances et travaillent 50h par semaine ! C’est honteux ! », s’indigne Micheline Transformers, retraitée et ancienne femme au foyer. Par ailleurs, les lynchages publics d’enseignants seront plus fréquents. Les autodafés de manuels seront réguliers. Il faut toutefois reconnaitre que les profs garderont des privilèges scandaleux, comme celui d’une récréation entre 10h01 et 10h02 et pourront même boire un café….  Les enseignants auront vraiment toujours été des nantis…

Leave a Response