Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Haute LoireSciences

Les dix commandements déterrés au sommet du Mézenc

Toutes les religions du monde vivent un incroyable retentissement. Les dix commandements de Dieu, gravés sur le Mont Sinaï, ont été retrouvés hier par des randonneurs sur le sommet du mont Mézenc.

« C’était totalement inattendu. Nous doutions déjà personnellement de l’existence de ces tables de la loi », raconte Breniquet Coury Catherine, historienne à la faculté de Lettres de Clermont-Ferrand. « Il est difficile d’expliquer comment elles ont fait pour arriver ici. On va les étudier brièvement puis les envoyer au Louvre où elles seront minutieusement inspectées », poursuit la chercheuse. Dans tous les cas, il ne fait aucun doute que les pierres retrouvées ont bien été celles remises à Moïse par Dieu il y a des milliers d’années. Plus troublant, aucune trace de l’arche d’alliance n’a été signalée. Les archéologues se mobilisent.

Des commandements surprenants

Les spécialistes en écriture sémite se sont accordés sur la traduction. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les dix commandements ne sont pas ceux que l’on croyait. « Le premier semble insensé. Ecoutez-donc : Tu ne seras pas végétarien. Une preuve qu’à l’Antiquité, c’était des viandards ! », s’emporte, euphorique, l’archéologue Odu Robinet. Les autres commandements tel que le quatrième (Tu ne feras jamais la vaisselle) ou le septième (Tu arrêteras de croire à des conneries) laissent cependant perplexes d’éminents scientifiques. « C’est pas possible, ce sont des bêtises », a lancé sur France Info le spécialiste de l’histoire des religions Odon Vallet.  Il a annoncé qu’il se rendrait rapidement sur place pour vérifier. Et peut-être avoir une surprise…

Leave a Response