Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Auvergne

Puy de Dôme : le retour des ânes sur le chemin des muletiers connait un succès grandissant

C’est l’attraction de l’été au Puy de Dôme : les ânes sont revenus ! Les touristes saluent unanimement la décision du Conseil départemental (gestionnaire du site), qui facilite grandement la montée du volcan par le chemin des muletiers.

La voie qui mène à pied au sommet du Puy de Dôme, déjà empruntée par les pèlerins romains se rendant grâce au temple de Mercure, n’est pas longue mais elle est raide : « C’était un véritable calvaire », critique Marie-Claire Grogne, une touriste venue de la capitale qui vient de gravir le volcan à pied. Les deux chevilles foulées, les genoux en compote et les cuisses en feu, elle ajoute dans un râle profond : « Prenez un âne, c’est une question de survie». 

Les bourriques ont le vent en poupe

Les ânes sont au nombre de trois actuellement mais leur nombre devrait augmenter rapidement avec le succès de l’opération. Les prévisions de croissance sont telles que le Conseil départemental se demande si, à terme, le Panoramique des Dômes ne pourrait pas être lui aussi remplacé par des caravanes de mules ? « L’âne est une solution écologique et économique qui devrait s’imposer partout sur la zone classée au patrimoine mondial de l’UNESCO », déclare Jean-Yves Gouttebel, président du conseil départemental. L’élu ajoute qu’il fera bétonner tous les chemins de randonnée pour éviter l’érosion par les sabots des équidés et qu’il récupérera leurs excréments pour les géraniums des Puydômois ».

 

 

 

Leave a Response