Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AllierLoisirs

Le vaisseau de croisière The Harmony of the Seas remonte l’Allier

C’est l’évènement du moment. Le plus grand navire de croisière du monde, The Harmony The Seas, remonte actuellement le cours d’eau auvergnat jusqu’à Monistrol-sur-Allier, sa dernière escale. 

« On ne verra qu’une seule fois une telle chose dans notre vie », raconte Jeaninette Brubrusse, habitante de Varennes-sur-Allier, en regardant passer le grand navire de croisière. Si les habitants sont plutôt enthousiastes, l’immensité du navire a de quoi rendre perplexe. « L’Allier est bien trop petit pour un tel monstre », s’inquiète Frudon Dondin, président de l’association Pêche d’Allier. « Tous les poissons sont morts, des raz de marée ont détruit les cultures alentours. A certains endroits, le fleuve est si étroit que le navire arrache les quais… »

Un voyage contestable

Surtout, ce voyage sur l’Allier ne transporte que sept passagers. Un chiffre très bas et disproportionné par rapport aux coûts de fonctionnement du vaisseau. Pourtant, la compagnie s’est sentie obligée d’honorer sa croisière. « On a voulu frapper un grand coup en proposant un circuit qui remontait l’Allier et s’arrêtait dans le département du même nom. Mais on a eu personne », explique le président de la compagnie, Richard D. Fain.

Objectif Sioule ?

Afin de faire oublier cette contre-performance, la compagnie a annoncé dans un communiqué qu’elle comptait envoyer The harmony of the Seas sur la Sioule. « On ne sait pas si on va passer le méandre de Queuille mais peu importe. L’Allier n’était pas assez prestigieux et probablement trop facile. Traverser les Combrailles, ce sera une aventure autrement excitante », conclut Richard D. Fain.

Leave a Response