Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Puy de Dôme

Ambert : Une adolescente souffrant de décapitation précoce parvient à obtenir le bac avec mention Très Bien

C’est une véritable prouesse. Une jeune fille de quinze ans, ayant sauté deux classes, et souffrant de décapitation précoce depuis l’âge de deux ans, a obtenu son baccalauréat en filière S avec la mention Très Bien.

« Même si l’élève a eu des difficultés de compréhension et qu’elle n’a pas toujours répondu, on a tenu à lui mettre les notes maximales », explique un inspecteur de l’éducation nationale. Avec notamment 18 en maths, 20 en SVT ou encore 17 en philosophie malgré une copie blanche, Marie Hortense Béatrice Madeleine De Taitkoupet a obtenu une moyenne générale de 18,67. Un résultat exceptionnel.

Blanquer vise les 100% de mention

Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a tenu à féliciter la lauréate. Dans un communiqué, il a aussi rappelé sa volonté de « permettre à tous les élèves, d’ici 2025, même s’ils ne savent pas écrire, d’obtenir une mention, tout en continuant de réduire au maximum les moyens des enseignants ».  La jeune Marie Hortense Béatrice Madeleine De Taitkoupet a quant à elle  remercié le ministre d’un laconique signe de la main puis est allée se rendre à sa traditionnelle séance de massage de la trachée artère.

Une future chercheuse à la NASA ?

L’excellente élève a fait part en langage des signes de son envie d’entamer une prépa de physique nucléaire, afin de travailler plus tard à la NASA. Elle aimerait aussi se pencher sur une thèse de physique quantique sur le thème de l’univers quantique à bulles. Marie Hortense Béatrice Madeleine De Taitkoupet est aussi passionnée de littérature, notamment Charles Dickens, même si – dit-elle- , elle préfère par dessus tout aller chez Mac Donald et regarder la télé réalité.

 

Leave a Response