Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AllierFaits Divers

Bourbonnais : un homme se décapite accidentellement à la tronçonneuse

C’est un drame rare qui a frappé une famille du Bourbonnais dans la nuit du 31 mai. Jamais une auto-décapitation totale par tronçonneuse n’était survenue accidentellement à ce jour.

« Ce con s’est tranché la tête de part en part en une fraction de seconde, raconte son épouse. C’est vrai qu’il venait d’affûter la tronçonneuse, mais j’ai bien vu à sa tête qui roulait sur le sol que lui-même était surpris de s’être aussi bien tranché la cervelle. C’était pas un as de la bricole mon Jean-Mi. »

L’homme de 42 ans venait d’apprendre qu’il était cocu

« C’est un drame ordinaire survenu dans un couple touché par l’infidélité, nous confient les gendarmes venus ramasser les morceaux. L’homme avait en réalité prévu de découper sa femme et de la disperser en forêt pour les renards. Malheureusement il n’aura pas eu le temps. »

Un acte improbable

L’épouse raconte : « Il a mis en route la tronçonneuse, il l’a brandi en l’air. Ensuite il a voulu la faire tournoyer comme une épée au-dessus de sa tête avant de frapper mais il s’est raté. Je lui ai toujours dit Jean-Mi, tu as les bras trop courts. Il me répondait Ta gueule grognasse, n’empêche que j’avais raison ! ».

Une épouse effondrée

« Ma vie est fichue. Jamais je ne retrouverai un homme aussi bon », sanglote la veuve. La pauvre femme ne bénéficie d’aucune assurance vie et son amant vient de la quitter. « C’est bête, déclare-t-elle, je lui aurais filé la tronçonneuse. Que voulez-vous que j’en fasse moi maintenant ? »

Leave a Response