Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Faits DiversHaute Loire

Haute-Loire : une saucisse sèche disparaît au Col de Fix

L’alerte enlèvement a été déclenchée hier soir au Col de Fix. Personne ne retrouve la trace d’une saucisse sèche pur porc, visiblement disparue aux alentours de midi.

Le responsable des salaisons de Fix-Saint-Geneys fait grise mine. C’est lui qui a constaté en premier la disparition. « D’ordinaire, elles sont toutes là. Au boeuf, au sanglier, à la pistache… Mais quand je suis rentré hier, une saucisse sèche tradition manquait à l’appel. C’est un vrai choc ». C’est la première fois en Haute-Loire qu’une saucisse sèche s’évade, qui plus est en plein jour, et sans avoir profité de sa jeunesse. « Elle ne séchait que depuis une semaine », s’effondre le boutiquier.

La piste Mezenc

D’après les premiers éléments de l’enquête, la saucisse sèche aurait pu s’échapper de sa propre volonté en direction du Mezenc. « Une jeune saucisse sèche, c’est capable de tout. Ça ressemble à une fugue », analyse finement l’inspecteur Jacob, récemment muté à Fix-Saint-Geneys après avoir accusé le roi de Thaïlande Rama X du meurtre du petit Grégory. Cependant, d’autres services de police restent plus mesurés. Pour le commissaire Juve Hamyn, « la saucisse sèche a peut-être été enlevée, ou pire, vendue à un inconnu ».

L’ombre d’Aimé Jacquet

Quelques soupçons se portent sur l’ancien entraineur de l’équipe de France de football Aimé Jacquet, qui disposerait déjà chez lui d’une collection de saucisses sèches altiligériennes sournoisement amenées dans son fief de Sail-sous-Couzan, dans la Loire… Il est entendu en ce moment par les enquêteurs. Le président de la région AURA pourrait aussi être écouté. Des rumeurs circulent sur sa parka rouge qui dissimulerait plusieurs kilos de victuailles. Affaire à suivre…

Leave a Response