Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Faits DiversMétéo

Des crebains du pays de Dun (oiseaux espions) envahissent la Corrèze

La réalité dépasse la fiction. Depuis plusieurs jours, des milliers d’oiseaux espions, des crébains du Pays de Dun, envahissent la Corrèze. Au service du magicien Saroumane, ils auraient pour but de détecter la présence d’habitants et surtout d’arbres.

« C’est une première pour le département. On est habitué plutôt aux palombes à cette période de l’année. Inutile de vous dire que l’on est inquiet », témoigne Nounoursso Nossiubud, ornithologue et spécialiste de la buse variable d’Egletons. Pour l’homme, cette prolifération est anormale et dissimule un véritable mal. « Ils sont des milliers, ils rodent à la fin du jour et repartent dès qu’ils voient un arbre ou un habitant. On dirait qu’ils nous espionnent.

La menace d’une invasion

Selon Theoden Boulgour, habitant d’Ussel et géopolitologue, ces crébains seraient des espions de Saroumane, un magnétiseur farfelu originaire de Giat (Combrailles) qui ambitionnerait d’envahir la Corrèze dans le but d’en arracher et brûler ses arbres. « Il nous menace depuis des années. Il en veut au peu que l’on a, c’est à dire vraiment pas grand chose. Et encore, ces crébains n’ont pas dévoré nos noix ! »

Les arbres déjà abattus

Cependant, le conseil départemental, en installant la fibre optique et une cabine téléphonique, aurait déjà ravagé la plupart des forêts corréziennes en 2018, comme nous l’avions indiqué dans notre reportage. Cette situation devrait au final dissuader Saroumane d’envahir cette contrée. Lui même avouait il y a quelques jours aux journalistes de La Montagne : « Je cherche du bois de chauffage et des troncs à brûler pour renforcer l’industrie des usines de tracteurs de Giat. Il va de soi que si je ne trouvais aucun arbre sur ma route et seulement des souches, je ferais demi-tour ». De quoi laisser souffler théoriquement les Corréziens.

Leave a Response