Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Politique

Luc Ferry : « J’abats en moyenne une quinzaine de Gilets par jour »

Luc Ferry n’en finit plus de faire parler de lui. Après avoir proposé de tirer à vue sur des Gilets Jaunes, la toile s’est complètement enflammée. Mais cette déclaration n’est finalement rien comparée au quotidien de l’ancien ministre. 

« Je commence toujours la matinée par quelques tirs au sniper depuis la fenêtre. L’avantage avec les Gilets, c’est qu’ils sont très visibles. Bon une fois, j’ai tué un simple conducteur qui avait eu un pneu crevé, c’est la faute à pas de chance », raconte Luc Ferry, chez lui, confortablement assis dans son canapé, un verre de Brandy à la main. Derrière lui, une tête de Gilet Jaune empaillée décore le salon.

Un tank pour écraser la piétaille

« L’important, c’est d’imposer son autorité », confie le philosophe. Ce dernier nous explique que son dernier fait d’arme est l’écrasement de vingt-huit Gilets Jaunes lors de l’Acte VIII. « J’ai utilisé un cher d’assaut. Cette piétaille n’a pas fait le poids, je les ai ratatinés ! »

Des propos controversés

Luc Ferry continue ses provocations. Hier, il écrivait sur twitter qu’il abattait « une quinzaine de Gilets Jaunes en moyenne par jour ». Hélas, ces propos ne semblent pas du goût de tout le monde. Pour le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, Luc Ferry doit se ressaisir et donner des chiffres « plus proches de la réalité ». « Luc en tue une dizaine tout au plus par jour, il faut arrêter avec ces exagérations », nous a-t-il expliqué.

 

Leave a Response