Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneCultureEconomie

Un Côtes d’Auvergne Chateaugay vendu 547 000€ chez Christie’s

La nouvelle fait grand bruit dans le milieu viticole. Un Côtes d’Auvergne de propriétaire, issu du cru Chateaugay, a été vendu 547 000€ chez Christie’s jeudi dernier.

Le nom de l’acquéreur n’est pas connu. On sait simplement qu’il s’agit d’un milliardaire qatari, passionné par l’Auvergne, le vin et les décalcomanies Dora l’exploratrice. L’homme a déboursé pas moins de 547 000€ pour obtenir un précieux Chateaugay d’un vigneron des environs de Riom, dans le Puy-de-Dôme. « Les enchères se sont envolées, une douzaine de personnes se battaient pour obtenir la précieuse bouteille, c’est incroyable », raconte le commissaire priseur. « Je ne me souviens plus très bien de pourquoi on vendait cette bouteille. Au début, on voulait la mettre dans un lot. On a voulu faire une vente rapide, on était loin de se douter de ce qui allait se passer ! »

Le vigneron concerné interloqué

L’homme qui avait livré la bouteille chez Christie’s raconte qu’il a prévenu le vigneron chez qui il avait acheté la bouteille pour une somme aux alentours de 7€. « Il n’en revient toujours pas. Il m’a dit :  « Nonnnnnnnnnnn, c’est pas vrai ? Tu déconnes ? « , et après il a rigolé. Si la vente est spectaculaire et a fait le tour du monde sur les réseaux sociaux, elle ne devrait pas impacter les prix du récoltant, ni des Côtes d’Auvergne en général, qui ont déjà bondi en avril dernier suite à la confusion d’un sommelier qui avait pris un Côtes d’Auvergne pour du domaine de la Romanée Conti.

Des Cotes d’Auvergne fleurissent sur les enchères internet

Rapidement après la vente Christie’s, de nombreux particuliers ont tenté d’écouler de nombreux Côtes d’Auvergne, notamment sur le site Ebay. Nos journalistes ont par exemple trouvé un Boudes 50% pinot noir à 750€, un Corent rosé à 470€ ou encore, pour le plus improbable, un « Madargues millésime 2003 TRES RARE » à 754 000€…   Mais les achats restent peu nombreux.

Une menace réelle pèserait toutefois sur les stocks de Côtes d’Auvergne. En effet,  le milliardaire qatari a annoncé que si le vin était bon, il serait prêt à acheter toutes les bouteilles de l’appellation AOP…

 

 

1 Comment

Leave a Response