Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergnePolitique

Une table ronde des ministres en Auvergne !

Le gouvernement a décidé de prendre le problème à bras le corps et se se mettra au vert, loin des tumultes de la capitale. Pour ce faire il a choisi la campagne auvergnate, reconnue pour l’apaisement que procurent ses eaux thermales et sa faible teneur en gilets jaunes.

On ne connaîtra malheureusement pas la date, ni le lieu ni la durée de cette table ronde. Quoiqu’il en soit, les ministres, même ceux qui ont quitté leur fonction, se réuniront afin de déterminer la date du prochain symposium, durant lequel une décision sera prise concernant les grenelles du futur sommet d’un moratoire des concertations. Une avancée considérable dans l’idée de ce colloque qui fait cependant débat. Car, et c’est là le cœur du problème, les négociateurs n’ont pas encore fixé les règles qui détermineront les principaux objectifs de cette assemblée, que la constitution de notre pays ne prévoit pas à l’extérieur d’un cadre prédéfini.

Des premiers états généraux

Des conseillers spéciaux vont être par conséquent nommés, afin de rédiger une étude en plusieurs volets, dont le premier est censé aboutir aux tous premiers états généraux des rencontres inter-meeting.Le budget alloué pour financer cette réflexion, sera mis en délibéré après passage devant une commission, composée d’un échantillon de personnes, selon un mode de scrutin validé par les directives du bureau responsable des votes hors calendrier.

Une sortie de crise est donc finalement en vue, à l’horizon d’une prochaine perspective.

 

Leave a Response