Please assign a menu to the primary menu location under MENU

SociétéSport

L’ASM rejoint le rang des gilets jaunes (1ère Partie) et bloquera l’entrée du stade dimanche 25 novembre. (Partie 2 à 17h)

Les joueurs de l’ASM ont annoncé sur le tweet officiel ASM leur volonté de bloquer l’entrée du stade Marcel Michelin pour leur prochain match contre Lyon, ce dimanche.

« C’est une décision clairement assumée. Les joueurs, le staff, la direction se sont mis d’accord pour un blocage flitrant à l’entrée du stade pour le match contre le LOU dimanche 25 novembre », nous explique Franck Azéma, le coach de l’équipe. « Au début, tout est partie d’un délire. Damien (Chouly ndlr), et Rémy (Grosso nldr) sont rentrés bourrés de boîte, un peu comme à leur habitude. Ils ont alors fait les cons sur un rond-point et les automobilistes les ont pris pour des gilets jaunes! » raconte Morgan Parra, visiblement amusé et un brin chambreur.

Un blocage qui pourrait durer des heures

« On tient aussi à manifester notre désarroi contre les doublons et ses tournées d’automne qui ne veulent rien dire », argumente Camille Lopez. Le demi d’ouverture et ses coéquipiers se positionneront devant toutes les entrées du stade, et signeront des autographes, retardant ainsi le début du match. « Il pourrait y avoir jusqu’à 4 heures de retard », précise le président, Eric de Cromières.

Les supporters compréhensifs

« Tant qu’on ne se caille pas et qu’on aura quelque chose à boire, ça me va », philosophe Gaston Grugru, fidèle supporter. Pour Ginette Paletro, quelques motifs d’inquiétudes persistent : « J’espère que les joueurs resteront concentrés, il ne faut pas perdre ce match! » Les joueurs du LOU, quant à eux, ont manifesté leur soutien et ont précisé qu’ils apporteraient des jésus lyonnais pour patienter.

Une autre action est également prévue lors du match, voir dans la journée notre 2ème partie « l’ASM rejoint les gilets jaunes ».

Leave a Response