Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Société

SNCF : 100% des trains supprimés par la grève n’accuseront aucun retard

La CGT a fait ses calculs et a annoncé la bonne nouvelle par communiqué de presse cet après-midi : la future grève illimitée d’un mois va résoudre la plupart des problèmes de la SNCF.
Il est aujourd’hui acquis qu’aucun des trains supprimés ne sera en retard, ce qui devrait diminuer les retards de train de 97%. Les enquêtes de satisfaction client réalisées dans les mêmes trains devraient aussi mesurer une chute drastique des plaintes contre le prix et la qualité de la restauration à bord.
L’effet de cette grève sera sensible dans les statistiques de performance 2018 de l’entreprise, ce dont se félicitent la direction de la SNCF et le gouvernement. Mais la CGT et Sud Rail ne veulent pas de récupération politique et s’estiment seuls responsables de la satisfaction croissante des usagers.
Ces derniers ont toutefois des habitudes tenaces, ils continuent mystérieusement de rouspéter. Ce matin, Samir demandait au contrôleur sur le quai : « Et comment je vais faire pour aller au taf moi ? ». L’agent  lui a répondu : « En mobylette ».
« Les gens ne sont jamais contents, on n’y peut rien », aurait commenté la ministre des transports Elizabeth Borne et le président directeur général de la SNCF Guillaume Pepy, qui espèrent que la grève illimitée sera reconduite au-delà d’un mois pour que les statistiques annuelles de l’entreprise deviennent bonnes avant l’ouverture à la concurrence en 2021.

1 Comment

  1. Jétais très attaché à la notion de service public, mais, pendant les grèves de la poste, jai vu de très petites entreprises obligées de fermer et de licencier leurs employés. Pendant les grèves de la SNCF, les voyageurs étaient pris en otages et de nombreux employés smicards nont pas pu aller au travail. Ces smicards nont évidemment pas étés payés pour leurs journées dabsence, ils ont eu des difficultés à boucler leur budget, ont dû rogner sur leurs vacances et, pour certains; nont pas pu rembourser leurs emprunts. Je préfère ne faire aucun commentaire sur les grèves systématiques en décembre, ue nous avons connues sur de nombreuses années. Quant à réclamer que les journées de grève du personnel de la SNCF soit payées, cela relevait de lescroquerie.

Leave a Response