Clermont-FerrandMétéo

Climat : En 2100, Clermont-Ferrand pourrait être inondée par la Tiretaine et abriter une flore tropicale

En 2100, le réchauffement climatique devrait conduire à des inondations à Clermont-Ferrand et à un climat tropical.

« Notre ville n’est pas du tout prête à cela. Les eaux devraient facilement submerger toute la ville, à l’exception de Montjuzet et de la colline de la cathédrale », s’est alarmé le maire de la ville, Olivier Bianchi. L’actuel édile envisageait des plantations pour introduire plus de verdure mais s’interroge désormais sur un retour du béton pour empêcher les débordements. L’avenir de la cité auvergnate est en effet inquiétant.

Dix mètres de crue et des palmiers

Les analystes prévoient une montée des eaux de  la Tiretaine allant jusqu’à dix mètres. Par ailleurs, une végétation sauvage devrait envahir la ville, avec des palmiers, des baobabs ou des figuiers de barbarie. L’arrivée d’animaux sauvages n’est pas à exclure. Des lions pourraient notamment dévorer des passants dès l’horizon 2080. Pire encore, rien ne devrait enrayer ce réchauffement. Seuls motifs de satisfaction : l’ASM pourra enfin gagner ses fins de matchs en noyant ses adversaires et les Cantalous, perchés sur les hauteurs, pourront se moquer de la métropole…

2 commentaires

Laisser une réponse