Faits DiversHaute-Loire

Le puma de Haute-Loire retrouvé à la terrasse d’un bar de la Chaise-Dieu.

Suspecté de vivre aux alentours de la Chaise-Dieu et de Saugues, le puma de Haute-Loire n’avait encore été jamais vu. Le photographe animalier Bruno Loisel avait rapporté des preuves de son existence mais ne parvenait pas à le surprendre. Le suspense a donc pris fin hier où la bête a été repérée à la terrasse d’un bar. 

« C’est incroyable. Le puma est entré, il m’a montré de la patte qu’il voulait un diabolo menthe, puis il s’est assit sur une place en terrasse et a attendu », raconte Alfredin Droublimpon, qui n’en revient toujours pas. Ce propriétaire de café à la Chaise-Dieu est le premier à avoir rencontré le puma du département, qui jusqu’alors demeurait parfaitement caché. L’attitude de l’animal pose question. Pourquoi se montrer ainsi ? Pour Alfredin, la question ne se pose pas : « Il avait très soif, c’est tout ». Mais les scientifiques sont plus mesurés.

Des riverains dévorés

Le puma a été capturé par des spécialistes et l’animal a été envoyé dans un centre vétérinaire pour y passer des tests. Les experts ne savent pas encore s’il devra être ou non relâché. Le puma aurait en effet dévoré quatre riverains de la Chaise-Dieu avant d’avoir une petite soif.  Mais l’important est ailleurs pour le chercheur Félino Ventura : « Il faut nous assurer que ce puma est en bonne santé et cela semble être le cas. C’est une espèce protégée et hors de question que quelques morts entravent sa survie… ». Pas sûr que le message passe à la Chaise-Dieu, sauf peut-être pour le barman qui a trouvé un nouveau client !

 

Laisser une réponse