Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Faits DiversPuy de Dôme

Faits divers : La fourme d’Ambert tueuse a encore frappé

L’affaire de la fourme d’Ambert tueuse n’en finit plus de faire parler d’elle. Une quatrième victime a été retrouvée hier soir. Un habitant de Marsac en Livradois gisait, mort, dans les toilettes d’une salle polyvalente, étouffé sous quinze tonnes de fourme fondue.

« Il n’y a pas de doute, c’est sa signature », confirme l’inspecteur chargé de l’enquête, Toutin Fromaj. Pour lui, la Fourme d’Ambert tueuse est une professionnelle. Il nous dépeint savamment son profil : « Elle doit bien faire cinq ou six mètres de haut, avec des yeux menaçants. Elle est sûrement assez agile. Elle propulse de la fourme fondue de ses entrailles et noie ses victimes en peu de temps. » Le récit glace le sang. L’horreur semble aller crescendo. Au début, les premiers morts étaient seulement « écrasés » par quelques kilos de fourme fraîche, désormais, les assassinats sont de plus de plus impressionnants.

Piste sérieuse

Les enquêteurs ont interrogé plusieurs fourmes de Montbrison et de rares fourmes d’Ambert sorties de leurs mutismes. Selon elles, la meurtrière se prénommerait « Serial Fourmette »et préparait un attentat contre une personnalité connue d’Auvergne. La police a décidé de quadriller tous les bâtiments officiels. Des détecteurs et des chiens circulent dans tous les marchés et les fromageries. « On ne lâchera rien. J’aurai cette fourme ou elle m’aura elle. Il n’y aura qu’un seul vainqueur », a conclu hier l’inspecteur, avant de regagner son domicile duquel il n’est toujours pas reparu depuis…

Leave a Response