Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Cantal

Nouveau vol Paris-Aurillac annulé : les 0 passagers saisissent le tribunal de grande instance

Cette fois-ci s’en est trop. Un nouveau vol Paris-Aurillac a été annulé sans explications logiques, ou du moins satisfaisantes, pour les usagers du vol régulier. Ces derniers ont donc décidé de saisir le tribunal de grande instance d’Aurillac.

« ………………. » Ce témoignage, comme beaucoup d’autres, illustre bien le désarroi des passagers du vol AL58474 qui devait rallier hier Paris à la capitale du Cantal. Une fois de plus, la compagnie Amélia a annulé son vol, prétextant des problèmes techniques qui laissent songeurs. « Même si je n’ai pas pris ce vol, je trouve que c’est vraiment un scandale ! Les gens ont le droit d’aller dans le Cantal, même en avion. Au lieu de cela, on prive encore les plus territoires d’une bonne desserte », réagit Bugnetta Grugru, agent d’escale à l’aéroport d’Orly.

Action en justice

Les vols Paris-Aurillac, régulièrement en retard ou annulés, ne permettent plus de repeupler le Cantal. Surtout, les Cantalous qui souhaitaient revenir sur leur terre natale sont condamnés à rester à Paris. Ainsi, les 0 usagers du vol AL58474 ont saisi le tribunal de Grande Instance afin d’exiger des dédommagements. « Je vais examiner la plainte. Ce n’est pas toujours facile d’étudier une feuille blanche, mais j’ai beaucoup d’imagination et j’ai besoin de m’inventer des clients en ces temps difficiles », raconte l’avocat des plaignants, Victab Houlé.  Si les passagers venaient à remporter cette bataille judiciaire, la compagnie pourrait être condamnée jusqu’à 1€50 de dommages et intérêts.

Leave a Response