Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneCantalInternationalPeopleSociété

Eviction Miss Auvergne 2020 : La Cantalienne Amandine Billoux fait appel à l’ONU

Suite à son éviction très hypocrite du concours de Miss Auvergne pour seulement quelques kilos « en trop », la cantalienne Amandine Billoux ne finit plus de faire parler d’elle. Cette dernière vient même de faire appel à l’ONU.

C’est un séisme devenu mondial dans l’univers stéréotypé des Miss. Ce concours, qui recherche des prétendantes selon des critères de beauté tout relatifs, est pointé du doigt depuis plusieurs semaines par Amandine Billoux, une cantalienne recalée « par mail » du concours de pré-sélection de Miss Auvergne. « Maintenant ça va chier », nous confie-t-elle. Après avoir évoqué son indignation sur les chaînes de télés françaises, celle-ci va maintenant se rendre à l’ONU en novembre prochain pour faire valoir ses droits.

Opération militaire

La cantalienne compte notamment demander une opération militaire d’envergure contre le comité de sélection Miss France. « J’ai besoin de plusieurs chars d’assaut, d’une trentaine d’avions de chasse et d’environ 2000 militaires. J’espère que l’ONU va me l’accorder », nous précise-t-elle. Du côté de ses soutiens, c’est vraiment l’euphorie : « Enfin on en finit avec ces Miss niaises qui veulent la paix dans le monde.  Notre Amandine, elle déchire tout », narre Grunetta Fouinfouin, une ancienne rebelle des concours Miss France, qui avait été recalée en 1982 pour une jambe dont le tour dépassait les 11 cm.

Détruire le comité

Si l’ONU venait à répondre favorablement à la malheureuse candidate de Miss Auvergne, le comité serait détruit, brûlé et émietté façon puzzle. Reste cependant à savoir si les grandes nations accepteront une telle requête, notamment devant des dossiers tout aussi urgents comme le dossier syrien.

 

Leave a Response