Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Faits Divers

La personne soupçonnée d’être Dupont de Ligonnès était en réalité un fourmilier

L’emballement médiatique de ces dernières heures sur la découverte supposée de Xavier Dupont de Ligonnès, l’homme soupçonné d’avoir assassiné sa famille en avril 2011, est en train de retomber. L’homme arrêté à l’aéroport de Glasgow hier était en réalité un fourmilier. 

La police écossaise l’assurait encore hier : l’homme arrêté à l’aéroport présentait 15% d’empreintes digitales en commun avec le suspect recherché. Par ailleurs, un appel anonyme de trois secondes reçu quelques heures avant l’arrestation indiquait bien aux enquêteurs que l’individu qui prenait l’avion pour l’Ecosse était Dupont de Ligonnès. Pourtant, après des fouilles approfondies et le croisement de plusieurs témoignages, la vérité tombe : la personne interpellée est en réalité un fourmilier du zoo d’Edimbourg.

Déception

« Pourtant, tout concordait. Les transformations habiles liées à la chirurgie esthétique, la mue de la voix, le look new age qui camouflait volontairement tout ressemblance avec le profil du Dupont de Ligonnès de 2011 », explique Gastontin Buzz, journaliste à BFMTV spécialisé dans les affaires judiciaires. Il semblerait bien que les policiers et les journalistes aient fait fausse route depuis le début. « On y a cru jusqu’au bout, même si nous n’avions aucune photo ni aucune preuve », précise le journaliste.

Quelques rares espoirs demeurent. Les derniers experts comparent l’ADN de Xavier Dupont de Ligonnès avec celui du fourmilier pour chercher des similitudes. En cas de résultats probants, l’enquête serait relancée.

Leave a Response