Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneCulture

Une phrase intéressante retrouvée dans un livre de Cécile Coulon

C’est un évènement sans précédent dans le monde de la littérature. Une phrase intéressante, stylée et émouvante a été retrouvée dans un ouvrage de l’écrivaine auvergnate Cécile Coulon, une première.

Pour l’expert en littérature française Victoto Hugofrette, le dernier livre de Cécile Coulon, Trois saisons d’orage, écrit en 2017, cache un véritable trésor. « On ne s’attend pas à trouver du style et de l’intérêt dans ce genre d’ouvrage, à première vue. Et c’est là où Cécile Coulon a l’art de surprendre. En relisant une vingtaine de fois le fameux livre, j’ai trouvé une phrase réellement intéressante. » La phrase en question se situe en fin d’ouvrage. On peut lire : “Tout ce que nous voyons ou croyons n’est qu’un rêve dans un rêve.” Ces quelques mots dénotent avec le reste du livre, sans relief et insipide.

Une phrase d’Edgar Allan Poe ?

En réalité, si cette phrase est si surprenante, c’est qu’elle n’est simplement pas tirée de l’auteure Cécile Coulon. « Un des personnages du récit est dans ses pensées. Il revient sur ses lectures d’enfance, lui qui adorait Edgar Allan Poe. Et là phrase arrive. Ce n’est pas du tout une phrase de Coulon, ni un plagiat, simplement une référence », détaille M. Hugofrette. Ainsi, cette fameuse  citation de l’auteur américain a le don de réveiller le lecteur, qui s’était peut-être assoupi.

Encourager Cécile Coulon

« Je pense qu’il faut encourager Cécile Coulon à mettre davantage de citations dans ses textes, ou l’inviter à traduire des ouvrages d’autres auteurs. La littérature est ressortirait grandie », argumente l’expert. D’autres professionnels du métier et des anciens lecteurs sont eux plus virulents. Ils en appellent à l’arrêt pur et simple de la carrière littéraire de la jeune auvergnate. « Il faut arrêter le massacre ! » explique l’un d’eux. A l’inverse, les fans de l’écrivaine sont indignés par un tel déchainement. « On a tous le droit de lire des livres sans intérêt, pourquoi cela devrait être interdit ? Il y a bien des gens qui lisent Nathalie Sarraute ou Marguerite Duras. Alors pourquoi se moquer de Cécile Coulon ? » Un argument de taille qui explique d’ailleurs la notoriété actuelle de l’auteure et qui lance un avertissement aux auteurs en herbe : difficile aujourd’hui de percer quand on écrit quelque chose d’intéressant.

 

©pixabay ©wikipedia

Leave a Response