Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandPolitiqueSociété

Anticipation : En 3478 à Clermont-Ferrand, le dernier Gilet-Jaune manifeste pour l’acte 75 842

Clermont-Ferrand en 3478 : La gare n’est toujours pas desservie par le tramway, mais des véhicules volants s’agitent au-dessus de la cité, s’alimentent en carburant à la station de Mercure au sommet du Puy de Dôme. Le Carré Jaude 8000 accueillent les milliers de « spaciaux néo-ruraux ». Surtout, le dernier Gilet Jaune manifeste.

« Non ! Non ! Non ! « , s’écrit Futurato Grusmond, le dernier des Gilets Jaunes, s’agitant sur un skateboard lumineux à supraconductivité. Il remonte la ligne de tram usagée mais toujours utilisée, et gagne le deuxième étage sidéral de la place de Jaude, dans l’indifférence générale. « Je n’abandonnerai jamais la lutte. Pas tant que le gouvernement n’aura pas cédé ! », prêche ce convaincu de la première heure. Ces ascendants, comme lui, des centaines d’années plus tôt, avaient réclamé plus de justice sociale, en vain. Décrédibilisés par les récupérations politiques et les violences, le mouvement s’est effrité mais n’a jamais cessé. Futurato Grusmond tient bon.

Pour la retraite à 80 ans

Avec le temps, les revendications se sont adaptées aux évolutions de la société. Le dernier Gilet Jaune espère qu’il sera entendu. « Il faut revenir à la retraite à 80 ans. Dans une société où l’espérance de vie est retombée à 65 ans, l’actuel âge de départ à 90 n’est pas possible », rouspète-t-il, sans véritablement attiré l’attention. Futurato milite également pour la semaine de 48h (contre 60 en 3478), ou encore le droit de grève. Des réclamations utopiques et absurdes.

Un duo Giscard / Manuel Valls au pouvoir

Les hommes forts du pouvoir en France sont un duo de présidents : Manuel Valls, toujours en vie grâce à une perfusion nucléaire, est secondé par Valéry Giscard d’Estaing, intact. Les deux politiques restent encore inquiétés par le mouvement. Ainsi, trois millions de CRS ont été envoyés à Clermont-Ferrand pour protéger les endroits importants. Futurato ne s’y rendra finalement pas et ne croisera que des passants. Il rentrera chez lui avec son gilet et son petit drapeau, sans se douter de la menace qui pèse sur lui… L’année d’après, il décédera lors d’une éruption du Pariou. Son corps sera conservé dans la lave puis sera exposé à Vulcania, la demeure présidentielle de VGE… Une fin prestigieuse pour le plus grand mouvement de ces derniers siècles.

Leave a Response