Please assign a menu to the primary menu location under MENU

EconomiePuy de Dôme

Le cours mondial du gaz s’effondre après la découverte d’un gisement à Thiers

Des fouilles récentes près de Thiers ont permis la découverte d’un gisement de gaz d’environ un million de mètres cube. Un gisement au fort potentiel qui pourrait grandement enrichir la ville mais qui a déjà fait chuter le cours du gaz.

« C’était totalement inespéré ! On nous annonçait le tournage de Germinal 3 dans la cité, tellement celle-ci semblait sinistrée ! C’est un coup du destin, enfin ! », s’emporte, fou de joie, le maire de Thiers Claude Nowotny. C’est un riverain, il y a un mois, lors d’une pause pipi, qui a découvert des remontées, à proximité des anciens moulins. Des ingénieurs se sont rendus sur place et ont mis à jour un véritable trésor énergétique.

Un site d’anciennes toilettes en plein air

« Il semblerait que cet endroit délaissé était jadis privilégié par les touristes pour des petites ou grosses commissions. », analyse le spécialiste des énergies, Gustave Efioule. Il faut dire que le site des moulins ne dispose pas de toilettes. Avec l’accumulation des déchets et la sédimentation, il semblerait qu’une nappe de gaz naturelle se soit formée. « Il s’agit d’un mélange de butane et de méthane », précise-t-il.

Risques d’explosion et chute des prix

Les deux premiers effets de cette découverte sont tout d’abord un effondrement des cours du gaz. Les foyers pourraient voir leurs factures chuter de 50% d’ici le mois prochain. E. Philippe, le premier ministre, a toutefois rappelé que malheureusement, cette baisse s’accompagnerait d’une hausse « structurelle » de 50% au même moment.  Le second effet, plus inquiétant, est la possible destruction de la ville de Thiers. « On est sur une poudrière. Tout peut sauter d’un instant à l’autre », a indiqué l’édile. En cas d’explosion, Thiers pourrait cependant connaître un véritable renouveau en termes d’aménagement urbain.

Leave a Response