Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneClermont-FerrandSociété

Rugby : Un bouclier de Brennus « Finales perdues de l’ASM » en préparation

Cela pourrait être une surprise à l’issue du match ASM-Toulouse de samedi soir. La Ligue Nationale de Rugby a annoncé la possible remise à l’ASM d’un bouclier de Brennus spécial en cas de défaite. Sur celui-ci seraient gravées les quinze finales perdues par le club toutes compétitions confondues.

« On ne veut pas savoir, ça ne nous intéresse pas », lâche, énervé, Franck Azéma, entraîneur de l’ASM. Il faut dire que cette annonce survient au plus mauvais moment pour les joueurs. Après quinze finales perdues dans l’histoire du club, pas question d’en perdre une seizième. « On a gagné deux fois le championnat de France, si on l’emporte ce samedi, on en sera à 3 victoires sur 14 en finale du championnat de France. C’est pas mal, non ? », tente de positiver Morgan Parra, blessé, et pensif, une bière locale à la main.

Un bouclier renommé « Le Pounti de bois »

Le concepteur du bouclier, dont le nom est resté secret, a annoncé que l’objet serait nommé « Le Pounti de Bois », en raison de son cœur central, rappelant l’aspect d’une pounti traditionnel. Il n’a pas été facile pour lui de graver toutes les défaites sur le plaqué or. « Franchement, il n’y avait presque plus de place, c’était pas évident… J’ai laissé une petite place pour samedi, mais pour les autres années, il faudra en refaire un », explique-t-il. Le précieux trophée, d’une valeur estimée à 45 euros, sera placé en tribune, à côté du prestigieux bouclier de Brennus.

Les supporters furieux

L’armée jaune n’a pas du tout apprécié l’annonce de ce nouveau bouclier. « On va tout cramer », lance Gerzaton Truffadou, fan de la première heure. « Il y a un intérêt à ce qu’on l’emporte, parce qu’on en veut pas de ce Pounti de Bois. On va encore passer pour des cons… », nuance subtilement Sigismonda Grunte, jeune supportrice et étudiante à Clermont-Ferrand. La tension est palpable. Verdict samedi soir, Brennus ou émeute générale dans le stade ?

 

Leave a Response