Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneSciences

Un extraterrestre visite l’Auvergne mais nie avoir rencontré Raël

C’est un véritable pavé dans la mare intergalactique que vient de jeter oooZYXZYXZYooo de la planète LH110966-P18FR

Il y a 45 ans atterrissait en Auvergne l’extraterrestre oooZYXZYXZYooo. Ce dernier, à l’occasion d’une visite commémorative dans la chaîne des Puys, a été interviewé par plusieurs journalistes. Plusieurs l’ont notamment interrogé sur le gourou Raël, qui prétend toujours avoir rencontré en 1973 des extraterrestres aux Puys de la Vache et de Lassolas.  oooZYXZYXZYooo a affirmé qu’il n’avait jamais rencontré un certain Claude Vorilhon, ni lui avoir donné le nom de Raël, et encore moins lui avoir demandé qu”une ambassade soit construite. “Notre journée est l’équivalent de sept années terriennes et votre semaine fait 35 heures, on n’aurait pas pu y arriver”, déclare t-il d’un ton désabusé.

Une rencontre oui, mais pas celle attendue

Précisant que sa physionomie et son mode de transport étaient très loin de ressembler à la description faite par le célèbre gourou, le visiteur déclare même que ce n’est pas sur les Puys de la Vache et de Lassolas qu’il a posé son vaisseau, mais à proximité du volcan de Lemptégy, à 17h32’45’’ heure locale, comme l’atteste le carnet de vol qu’il a bien voulu nous montrer et nous traduire. ”La nuit venait de tomber et le sol était impropre à stabiliser mes rétro-fusées ioniques. J’ai dû atterrir en urgence et j’ai laissé à cet endroit un immense cratère”. Et encore d’ajouter : “D’ailleurs j’étais seul et je n’ai croisé absolument personne, à part un vieil homme au crâne oblong qui sillonnait le chemin environnant. Mon interface de traduction n’a jamais pu interpréter le mot “Bonchouare”, qu’il a prononcé”.

“La vérité finit toujours par se découvrir”

Cette révélation incroyable a créé une véritable onde de choc mondiale au sein du mouvement Raélien, dont les membres ont demandé l’ouverture d’une enquête interne, afin de connaître l’emploi du temps exact de la fin de journée du fondateur Monsieur Claude Vorilhon, ce 13 décembre 1973. Etait-il vraiment en promenade dans la chaîne des Puys ? Dans la négative, que cache son mensonge ? C’est la question qui lui sera posée lors d’une confrontation prochaine qui devrait avoir lieu au commissariat de Chamalières. Notre visiteur oooZYXZYXZYooo a pu repartir tranquillement, totalement disculpé du fait de son alibi : il n’avait pas encore appris à parler le français en 1973.

Leave a Response